Julien Flematti

Julien Flematti est né en 1979, sous Giscard. Il se sent donc peu concerné par l'affaire des diamants car, à cette époque, seule la bouffe l’intéressait.
Déçu de ne pouvoir aller voter aux législatives de 1986, il s'enferme dans sa chambre pour jouer aux Chevaliers du Zodiaque. Après avoir usé ses figurines à près de 200 francs chacune à l'époque, il décide enfin de sortir début 90 pour faire du catéchisme, ce qui lui permettra d'obtenir sa première console Nintendo grâce à sa communion.
Après quatre nouvelles années d'errance entre sa chambre, la cuisine et les toilettes, sans dire bonjour à ses parents, c'est un évènement particulier qui le fera s'ouvrir aux autres, enfin, surtout aux copines. En effet, en 1994, Julien écoute pour la première fois Lionel Ritchie et ça, c'est une révélation pour lui.
Il décide donc d'apprendre à chanter, mais commence aussi à apprendre le théâtre pour pouvoir bien mentir à ses parents quant aux véritables raisons de ses sorties le samedi soir.
Eh oui, le week-end il n'allait pas traîner avec les copains, il se produisait déjà dans les cabarets avec la Clowny Compagnie, ce qui lui fit découvrir la scène.
Sa carrière devient internationale quand il intègre le Conservatoire de Rouen en 1998.
C'est à cette époque qu'il retrouve ses compères avec lesquels il crée Acid Kostik.

Pour l'anecdote, Julien est né quatre jours après Franswa Henry, il assimile donc les choses quatre jours après Franswa, excusez-le.....

Julien Flematti
Julien Flematti